Accueil > LA COMPAGNIE > QUI SOMMES NOUS ?

LA COMPAGNIE TEATRO DI FABIO

La Compagnie TEATRO DI FABIO a comme but la promotion de la culture à travers la production et diffusion de spectacles vivants et une activité constante de sensibilisation en milieu scolaire, au niveau régional, national et international. Une présence faite d’interventions, d’ateliers, de résidences, de stages où le théâtre est instrument de découverte et de conscience de soi.

Écriture contemporaine et rencontre de différentes disciplines artistiques.
Créée en octobre 2000, la Compagnie a été en résidence artistique à l’Espace Jean Legendre – Théâtre de Compiègne – de janvier 2001 à décembre 2008.Depuis sa création elle a donné vie à une dizaine de spectacles qui ont tourné, ou tournent, en France et en Italie.
Toutes les créations de la Compagnie sont nées de la nécessité de se confronter à des thèmes et à des questions de notre société. Sa vocation est de promouvoir la dramaturgie contemporaine et de favoriser le dialogue des arts.

Les Partenaires

Son activité est accompagnée par la DRAC Hauts-de-France, par la région Hauts-de-France, par le Conseil Départemental de l’Oise et par la Ville de Compiègne. Grâce à ce soutien la Compagnie peut poursuivre son travail d’approche et de sensibilisation des différents publics.

Spectacles de la compagnie

  • Monsieur Kaïros (création 2015) – de Fabio Alessandrini. Avec Carlo Brandt ou Yann Collette. Un écrivain travaille à son nouveau roman sur l’univers des médecins humanitaires. Un soir le protagoniste de son livre apparaît mystérieusement devant lui. Est-il possible qu’un personnage refuse l’identité que l’auteur lui a destinée ? Librement inspiré de l’œuvre de Pirandello, Monsieur Kaïros est une histoire fantastique, profondément ancrée dans notre présent, traversée par des interrogations sur les thèmes de l’identité, de l’apparence et de l’engagement.
  • Voyage au pays des Kairos (création 2015) – de Fabio Alessandrini, librement inspiré de textes de Amin Maalouf. Avec Amin Maalouf, Fabio Alessandrini et le musicien Lucien Zerrad. Un moment privilégié, en compagnie du grand écrivain libanais, auteur d’œuvres profondes et sublimes, telles que les Identités Meurtrières, Origines, Les Jardins de Lumière, Le Périple de Baldassarre et d’autres romans très connus. Une exploration de thèmes tels que l’identité, la langue, les notions de frontière, de différence, d’origine, l’évolution des civilisations...
  • La voix de l’arbre (création 2012) – de Fabio Alessandrini – spectacle jeune public. Une petite odyssée dans l’univers de l’environnement, du voyage, de la différence, de l’intégration, de la joie de vivre.
  • Ces petits mouvements du cœur (2010) – spectacle musical d’après des textes et des chansons de Fabrizio De André et Giorgio Gaber. Des histoires, racontées ou chantées qui explorent la relation amoureuse, les sentiments de l’homme, ses désirs, ses peurs, jusqu’à fouiller sans pitié les recoins les plus intimes, les plus inconfortables et comiques de son âme.
  • 2 Frères (2008) - de Fausto Paravidino, où théâtre, musique vivante et expression corporelle se rencontrent à nouveau pour donner vie à une histoire drôle et tragique à la fois, où l’on parle de la jeunesse, des relations amoureuses et familiales et de la difficulté de prendre en main sa propre vie. Prix à la création dans le cadre du 3e Festival L’Oise au Théâtre d’Ermenonville.
  • La Cage (2007) - de Stefano Massini. La rencontre, après onze ans, entre une mère et sa fille. Un texte fort, émouvant, qui explore l’univers des relations familiales, leur force, mais aussi les difficultés, les incompréhensions, les silences, l’amour étouffé...
  • Cherchevent (2006) - de Carlo Tolazzi, autour du thème de la Grande Guerre. Des dialogues serrés, à la fois violents et drôles, une réflexion sur la difficulté de fréquenter et écouter sa propre conscience, d’affirmer le respect de soi et des autres à tout prix, d’aimer et défendre la vraie liberté, notre vraie terre à tous, toujours et partout.
  • Touche (2005) - de Fabio Alessandrini et Carlo Tolazzi. Basé sur des récits d’anciens footballeurs et entraîneurs de 1ère division italienne, le spectacle explore les coulisses du football professionnel et affronte les thèmes du dopage, de la dépendance, des frontières entre le sport et l’économie.
  • Distants (2003) – de Fabio Alessandrini, Riccardo Maranzana et Jean Pierre Pagliari, autour des thèmes du voyage et de l’émigration. Dans un mélange de théâtre, de musique et de danse, le spectacle raconte des histoires d’hommes, d’amitié, de conflits, de vie. Des histoires de migrations.
  • Une fois, un jour (2002) - d’après le roman de Erri De Luca, avec une phase de création à Rome et à Naples et une tournée dans le réseau des Scènes Nationales françaises.
  • La Conquête du Mexique (2000) – de Fabio Alessandrini, spectacle tragicomique où les faits historiques deviennent une métaphore où l’homme de toute époque peut reconnaître ses rêves et ses peurs. Le spectacle a été représenté en France et en Italie.